Bienvenue aux Nations Unies

Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe

Le Secrétaire général des Nations Unies António Guterres (à droite) rencontre Thomas Greminger, Secrétaire général de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).
Le Secrétaire général António Guterres rencontre Thomas Greminge. UN Photo/Evan Schneider

Ces dernières années, le Département des affaires politiques et de la consolidation de la paix (DPPA) et l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ont travaillé en étroite collaboration en vue de résoudre divers problèmes, questions thématiques et conflits qui touchent le continent européen. Ce partenariat est motivé par l’objectif commun de renforcer la sécurité internationale et de prévenir les conflits à l’aide d’outils multilatéraux et de mécanismes de dialogue de haut niveau. Pour approfondir cette coopération et promouvoir l’objectif du Secrétaire général qui consiste à renforcer les partenariats au titre du Chapitre VIII de la Charte des Nations Unies, le DPPA a ouvert un bureau de liaison à Vienne en octobre 2016. En plus d’appuyer la collaboration de haut niveau et la coopération concrète entre les deux organisations sur des questions très diverses, le bureau de liaison met à disposition de l’OSCE les compétences et connaissances de différents départements du Secrétariat de l’ONU, notamment en veillant au partage efficace de l’information sur les questions de paix et de sécurité pertinentes ainsi que des documents de politique générale revêtant une importance en la matière. Il apporte également son soutien aux forums interinstitutions qui sont régulièrement organisés pour faciliter et appuyer, sur le plan opérationnel comme à haut niveau, les activités de collaboration entre les deux organisations.

En 2014, la Division des politiques et de la médiation du DPPA et le Centre de prévention des conflits du secrétariat de l’OSCE, y compris son Service des opérations, ont signé un plan de travail conjoint sur l’appui à la médiation, dans lequel sont définis plusieurs domaines de coopération concrète entre les deux organisations, notamment les échanges de personnel, l’accès aux connaissances spécialisées en matière de médiation et le renforcement des capacités.