Bienvenue aux Nations Unies

Union européenne

Le Secrétaire général, António Guterres (à droite), rencontre Federica Mogherini, Haute Représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-Présidente de la Commission européenne.
Le Secrétaire général rencontre Federica Mogherini. Photo ONU/Mark Garten

L’Union européenne est un partenaire stratégique clef de l’ONU dans le domaine de la paix et de la sécurité. Le Secrétaire général a reconnu l’Union comme un pilier du multilatéralisme et comme l’initiative de consolidation de la paix la plus réussie qui ait été mise en place depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le Traité de Lisbonne dispose que « l’Union [...] favorise des solutions multilatérales aux problèmes communs, en particulier dans le cadre des Nations Unies ». Dans la stratégie globale pour la politique étrangère et de sécurité de l’Union européenne, présentée en 2016 par la Haute Représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et Vice-Présidente de la Commission européenne, Mme Federica Mogherini, le multilatéralisme est décrit comme un principe clef et l’ONU comme un partenaire essentiel.

L’ONU et l’Union européenne sont déterminées à enrayer la multiplication des conflits violents à l’échelle mondiale. La complexité croissante des crises et leurs liens avec les menaces qui pèsent sur la paix et la sécurité régionales et internationales, telles que le terrorisme et la criminalité organisée, font du partenariat entre les deux organisations non un simple choix, mais un impératif. Considérant que la prévention des conflits permet de sauver des vies et d’économiser des ressources, les deux organisations agissent de concert pour aider à mettre en place des institutions de sécurité et de gouvernance efficaces sur le long terme et pour mener des initiatives de diplomatie préventive propres à faire face aux nouvelles crises. Le Département des affaires politiques et de la consolidation de la paix (DPPA) mène le dialogue avec l’Union européenne dans les domaines des affaires politiques et de la prévention des conflits, et plusieurs mécanismes de dialogue sont en place depuis de nombreuses années, comme le dialogue politique de haut niveau, qui a été établi en 2012 pour promouvoir la coopération sur les questions politiques.

Le DPPA participe également à des mécanismes dirigés par d’autres départements, en particulier au Comité directeur Organisation des Nations Unies-Union européenne pour la gestion des crises, placé sous la responsabilité du Département des opérations de maintien de la paix. Le DPPA préside les sessions du Comité directeur portant sur des sujets qui relèvent de son domaine de compétence, tels que les missions politiques spéciales de l’ONU en Somalie et en Iraq et l’engagement politique de l’Organisation dans les régions du Sahel et des Balkans occidentaux. Le Comité directeur a été créé par la Déclaration commune relative à la coopération entre l’ONU et l’UE en matière de gestion de crises (2003), signée après le lancement de la politique de sécurité et de défense commune de l’Union européenne. Ses travaux reposent en outre sur les Priorités 2019-2021 relatives au renforcement du partenariat stratégique entre l’ONU et l’Union européenne dans le domaine du maintien de la paix et de la gestion de crises, lancées officiellement en novembre 2018.  Les sujets abordés s'étendent de la coopération sur des aspects tels que les femmes, la paix et la sécurité, la prévention des conflits, l'initiative « Action pour le maintien de la paix » et la coopération trilatérale avec l'Union africaine.

DPPA collabore étroitement avec l’Union européenne pour contribuer aux initiatives de prévention et de règlement des conflits en cours et renforcer les capacités de médiation, notamment en coorganisant un atelier semestriel à l’intention des bureaux d’appui à la médiation d’organisations régionales et sous-régionales. L’Union européenne participe quant à elle au financement de l’Équipe de médiateurs de réserve du Département, tandis que le Service des instruments de politique étrangère de l’Union européenne fournit un soutien continu au Programme commun du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et du Département des affaires politiques et de la consolidation de la paix (DPPA) visant à renforcer les capacités nationales en matière de prévention des conflits.

Compte tenu de la nécessité de développer de façon plus systématique le partenariat ONU-Union européenne dans le domaine de la paix et de la sécurité, le Département des affaires politiques et de la consolidation de la paix, le Département des opérations de maintien de la paix et le Département de l’appui aux missions ont établi le Bureau de liaison des Nations Unies pour la paix et la sécurité à Bruxelles en 2011, preuve concrète d’un renforcement de la coopération.  En 2018, le Bureau de lutte contre le terrorisme a établi une présence à Bruxelles au sein de ce Bureau de liaison.  La délégation de l’Union européenne à New York bénéficie également du statut d’observateur privilégié auprès de l’Organisation, ce qui lui permet de présenter des positions communes au nom de ses États membres.